ZOOM SUR : comment sont fixés mes prix

Le prix… Sujet délicat par excellence !!

 

Trop cher pour les uns, pas assez rentable pour les autres, il peut paraître difficile de fixer un prix juste… Mais qu’est-ce qu’un prix juste ?

Pour commencer, je vous rappelle que je suis créatrice déclarée. Ce qui implique que je paye des charges sur mon chiffre d’affaires (articles vendus + frais de port puisqu’on ne peut rien déduire en micro-entreprise…). L’Urssaf me prend 12.8%, la contribution à la formation professionnelle 0.1% + et les impôts 1%.

Ainsi, c’est 14% du prix du produit qui part directement dans les caisses de l’État.

C’est l’une des différences majeures avec les vendeuses non déclarées et qui opèrent donc en toute illégalité… Vous payez moins cher chez elles car elles ne reversent rien à l’État.

Mes prix sont décomposés comme suit :

  • Calcul de la matière utilisée ;
  • Mon salaire ;
  • Charges ;
  • Marge pour l’entreprise ;
  • Taxes.

Le coût des matières premières

Il est calculé au plus juste et je répercute sur le prix des produits les promotions dont je peux bénéficier ou les tarifs pro auxquels j’ai droit pour que ce soit toujours le plus équitable pour vous. Je recherche avant tout la qualité des tissus que je sélectionne mais hors de question de les payer une fortune sous prétexte que je le compte dans mon prix final !

 

Mon salaire

C’est le taux horaire auquel je me rémunère multiplié par le temps de confection d’un article.

À savoir que mon salaire n’est composé que du temps pur que je passe sur une création. Tout le « avant » (recherche des idées, calcul des patrons, recherche et achat des tissus) et tout le « après » (photos, mise en ligne sur mon site, la comm sur les réseaux sociaux, la facturation, la compta, les envois) ne sont pas compris. Le temps de création représente environ 20% de mon temps de travail. Il reste donc 80% où je ne suis pas rémunérée…. 

Les charges

Ce sont les charges de l’entreprise : amortissement du matériel, EDF, eau, les licences que je paye, les patrons que j’achète.

 

La marge

C’est le fond de roulement pour l’entreprise, trésorerie nécessaire pour pouvoir faire perdurer ma petite entreprise.

 

Les taxes

Impôts, Urssaf, formation.

 

Comme vous le comprenez, pour calculer un prix de vente il ne suffit pas de compter la matière première et de rajouter quelques euros….

J’ai payé et effectué une formation sur le calcul de prix car on parle de mon entreprise, celle qui doit me faire vivre ainsi que ma famille tous les mois mais qui doit également être rentable.

À part pour les coussinets d’allaitement et les lingettes démaquillantes que je produis en petite série, je ne confectionne que des articles uniques. Le tout est réalisé par moi seule dans mon atelier avec ma petite machine à coudre.

Je n’ai donc absolument pas le même rendement qu’une grosse entreprise qui a moulte salariés et des machines industrielles.

Je ne PEUX donc absolument pas m’aligner sur eux !

Les articles de créateurs et/ou artisans français ont un coût bien plus élevé que les produits importés directement de Chine, vous comprenez maintenant pourquoi…

En consommant local et français, non seulement vous faites vivre des familles françaises mais également vous prendrez l’habitude de consommer mieux : il vaut mieux acheter plus cher mais de bonne qualité et moins souvent… En plus, c’est mieux pour la planète 🌍😉